17 mars 2020

Défibrillation externe automatisée (DEA)

Si la RCR peut aider à prévenir les dommages au cerveau et la mort en faisant circuler le sang oxygéné dans le corps, un défibrillateur externe automatisé (DEA) peut corriger le problème sous-jacent chez certaines personnes qui font un arrêt cardiaque soudain.

 

 

Deux anomalies du rythme cardiaque en particulier, la fibrillation ventriculaire et la tachycardie ventriculaire, peuvent mener à un arrêt cardiaque soudain. Lorsqu’il y a fibrillation ventriculaire, le muscle cardiaque palpite faiblement (c’est ce qu’on entend par « fibrillation ») plutôt que de se contracter fortement. Lorsqu’il y a tachycardie ventriculaire, le muscle cardiaque se contracte trop rapidement (« tachy » signifie « rapide »). Ces deux fréquences nuisent à la capacité du coeur de pomper le sang et de le faire circuler dans tout le corps et peuvent mettre la vie en danger.

Dans de nombreux cas, la décharge électrique administrée par un DEA peut corriger le rythme de la fibrillation ventriculaire ou de la tachycardie ventriculaire. La décharge électrique interrompt l’activité électrique du coeur assez longtemps pour lui permettre de développer spontanément un rythme efficace de lui-même. L’utilisation d’un DEA le plus tôt possible (de même que
l’administration immédiate de la RCR) donne les meilleures chances de survie à la personne victime d’un arrêt cardiaque.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Il y a différents types de DEA sur le marché, mais leur fonctionnement est toujours similaire et comprend un guide d’utilisation visuel, des instructions vocales, ou les deux. Si votre lieu de travail dispose d’un DEA sur place, connaissez son emplacement, son fonctionnement et les procédures connexes (p. ex., pour déclarer son utilisation ou remplacer les piles). Remarquez aussi l’emplacement des DEA dans les lieux publics que vous fréquentez, comme les centres commerciaux, les aéroports, les centres récréatifs et les centres sportifs.

Dans plus de 80 % de tous les décès suite à un arrêt cardiaque soudain, le cœur de la personne aurait pu recevoir une décharge électrique qui lui aurait permis de reprendre son rythme normal (tachycardie ventriculaire ou fibrillation ventriculaire) ; en d’autres termes, la défibrillation aurait pu aider ces personnes. Si le coeur de la personne n’a aucune activité électrique (asystolie ou ECG plat), la défibrillation ne sert à rien. Chaque minute d’attente avant la défibrillation réduit les chances de survie
d’environ 7 à 10 %.

Utilisation d’un DEA

1. Ouvrez et allumez le DEA.

2. Préparez-vous à placer les électrodes du DEA :
• Retirez ou coupez tout vêtement ou sous-vêtement pour exposer la poitrine de la personne, et déplacez ou retirez tout objet (y compris les bijoux) qui pourrait entrer en contact avec les électrodes.
• Si la poitrine de la personne est mouillée, séchez-la à la serviette ou à l’aide d’une compresse de gaze. La peau sèche permet de coller correctement les électrodes du DEA.
• De petites quantités de poils sur la poitrine ne nuiront pas à l’adhérence des électrodes. Si la personne a beaucoup de poils sur la poitrine, rasez les zones où seront placées les électrodes à
l’aide du rasoir fourni avec la trousse de préparation du DEA
3. Placez les électrodes du DEA :
• Utilisez les électrodes de la taille appropriée – adulte, enfant ou bébé.
• On considère qu’un enfant est âgé de 1 à 8 ans. Si des électrodes de DEA pour enfants ne sont pas disponibles, utilisez les électrodes pour adultes.
• On considère qu’un bébé est âgé de 1 an ou moins. Si des électrodes de DEA pour bébés ne sont pas disponibles, utilisez les électrodes pour enfants ou pour adultes.
• Suivez les schémas sur les électrodes pour les appliquer correctement sur la personne.
• Il doit y avoir une distance d’au moins 2,5 cm (1 po) entre les électrodes. S’il n’y a pas assez de place sur la poitrine pour espacer les électrodes de 2,5 cm (1 po), placez une électrode sur la poitrine de la personne (partie antérieure) et l’autre dans son dos (partie postérieure).
5. Suivez les instructions du DEA pour « analyser le rythme cardiaque » :
• La plupart des DEA commenceront à analyser automatiquement le rythme cardiaque, mais pour certains modèles, vous devrez peut-être appuyer sur le bouton « analyser » pour lancer le processus.
• Personne ne doit toucher à la personne pendant l’analyse du rythme cardiaque effectuée par le DEA, puisque cela pourrait fausser la lecture
6. Si le DEA vous indique qu’il faut administrer une décharge électrique, faites-le :
• Éloignez-vous aviser les autre secouriste de ne pas toucher à la victime Dites le à haute voie : « Je vais donner un choc – Ne toucher plus à la victime »
• Assurez-vous que personne ne touche la personne qui reçoit les soins (puisque ces personnes pourraient recevoir la décharge électrique elles aussi), et appuyez ensuite sur le bouton de décharge électrique.
7. Après l’administration de la décharge électrique (ou si le DEA détermine qu’il n’est pas nécessaire d’administrer une décharge électrique), reprenez immédiatement la RCR, en commençant par les compressions.
8. Continuez de suivre les instructions automatisées du DEA.

Facteurs individuels à considérer lors de l’utilisation d’un DEA

Grossesse : On peut utiliser le DEA sur une femme enceinte en toute sécurité.
Stimulateurs cardiaques et défibrillateurs cardioverteurs implantables
(DCI) : Une personne atteinte d’arythmie (battements cardiaques irréguliers) peut avoir un stimulateur cardiaque ou un DCI. Ces petits appareils sont implantés par intervention chirurgicale sous la peau pour éviter ou corriger automatiquement un battement de coeur irrégulier. Vous pourriez être capable de voir ou de sentir le contour du stimulateur cardiaque ou du DCI dans la région de la clavicule, ou encore, certaines personnes portent une pièce d’identité médicale indiquant qu’elles ont un stimulateur cardiaque ou un DCI. Si la personne a un stimulateur
cardiaque ou un DCI, ajustez l’emplacement des électrodes du DEA pour éviter de les placer directement sur le dispositif, puisque cela peut interférer avec l’administration de la décharge électrique. Si vous n’êtes pas certain que la personne a un dispositif implanté, placez les électrodes comme vous le feriez normalement.

Timbres médicamenteux transdermiques : Certains types de médicaments, y compris la nitroglycérine et les médicaments de désaccoutumance au tabac, sont administrés au moyen de timbres appliqués sur la peau. Retirez tous les timbres médicaux visibles avant d’appliquer les électrodes du DEA sur la peau. Portez des gants pour éviter d’absorber le médicament au contact de votre peau.

Poils sur la poitrine : Le temps est un élément important en situation d’arrêt cardiaque, et quelques poils clairsemés sur la poitrine interfèrent rarement avec l’adhésion des électrodes. Dans la plupart des cas, vous devriez procéder normalement – fixez les électrodes du DEA en appuyant fermement pour assurer l’adhésion. Toutefois, si la personne a beaucoup de poils sur la poitrine, et qu’il semble que cela pourrait nuire au contact entre les électrodes et la peau, rasez rapidement les zones où seront placées les électrodes avant de les fixer à la peau.

Bijoux et perçages corporels : Il n’est pas nécessaire de retirer les bijoux ou les perçages corporels d’une personne avant d’utiliser un DEA. Toutefois, dans la mesure du possible, évitez de placer les électrodes du DEA directement sur un bijou ou un objet métallique. Si un petit rajustement à l’emplacement des électrodes vous permet d’éviter les bijoux, alors faites-le, mais si vous devez déplacer les électrodes considérablement, il est préférable de les placer directement sur les bijoux.

Utilisation d’un DEA sur un enfant ou sur un bébé

La procédure d’utilisation d’un DEA sur un enfant ou sur un bébé est la même que la procédure d’utilisation d’un DEA sur un adulte. Certains DEA comprennent des électrodes pour enfants qui sont plus petites et qui sont conçues pour transmettre une décharge électrique moins puissante. Ces électrodes doivent être utilisées pour les enfants de 8 ans et moins ou dont
le poids est inférieur à 55 livres. D’autres DEA sont munis d’une clé ou d’un interrupteur qui permettent de configurer le DEA pour l’utiliser sur un enfant. S’il n’y a pas d’électrodes pour enfant ou si le DEA n’a pas de réglage pour enfant, vous pouvez utiliser sans danger les électrodes et le réglage pour adulte sur un enfant ou sur un bébé.

Directive médicale et DEA
Dans certaines professions, la défibrillation est désignée comme un acte médical contrôlé. Si vous fournissez des soins sous la direction d’un directeur médical, il peut choisir d’adopter des protocoles différents de ceux de la Croix-Rouge canadienne. Les protocoles en question figureront dans une ordonnance permanente. Vous devez toujours suivre les instructions
de votre directeur médical. La Croix-Rouge canadienne n’accepte aucune responsabilité pour toute modification faite au protocole de DEA énoncé dans le présent document.

Entretien du DEA
Les DEA exigent un entretien minimal, mais il est important de les vérifier régulièrement selon les instructions du fabricant ou la politique de votre employeur. Cela permet de s’assurer qu’ils restent en bon état de fonctionnement et qu’ils sont prêts à l 73 ’emploi lorsqu’on en a besoin. Pour vous assurer que votre DEA est prêt à l’emploi, faites ce qui suit :
• Prenez connaissance du guide d’utilisation et suivez les instructions du fabricant pour l’entretien.
• Prenez connaissance de la méthode utilisée par le DEA pour indiquer l’état du dispositif. Bon nombre de DEA ont un indicateur d’état qui affiche un symbole ou qui s’illumine pour indiquer que le DEA est en bon état de fonctionnement et prêt à l’utilisation. L’indicateur d’état peut aussi afficher des symboles indiquant la nécessité d’un entretien courant (p. ex., changement de pile) ou la détection d’un problème avec le dispositif. Certains DEA ont un indicateur d’avertissement qui s’illuminera ou qui retentira si le DEA n’est pas en bon état de fonctionnement ou s’il a besoin d’un entretien.
• Vérifiez régulièrement le DEA pour vous assurer que la pile est installée correctement et qu’elle n’a pas atteint la date d’expiration. • Assurez-vous d’avoir suffisamment d’électrodes pour le DEA, qu’elles sont rangées dans des emballages scellés et qu’elles ne sont pas périmées.
• Après avoir utilisé le DEA, assurez-vous du réapprovisionnement de toutes les fournitures et du bon état de fonctionnement du dispositif.
• Si le DEA ne fonctionne pas correctement ou si un indicateur d’avertissement s’affiche, mettez le DEA hors service et communiquez avec le fabricant ou la personne compétente à votre lieu de travail (selon la politique de votre employeur). Vous devrez peut-être renvoyer le DEA au fabricant pour l’entretien. Si le DEA cesse de fonctionner dans une situation d’urgence, continuez la RCR
jusqu’à ce que le personnel des SMU prenne la relève.

Travail d’équipe
N’oubliez pas que lorsque vous pratiquez la RCR, votre objectif est de donner des compressions de grande qualité, de la force appropriée et à la fréquence appropriée, et de réduire au minimum l’interruption des compressions. Si vous êtes le seul secouriste formé sur les lieux, vous commencerez à vous fatiguer en donnant la RCR, et la qualité de vos compressions diminuera. Vous devrez aussi interrompre la RCR pour préparer le DEA à l’utilisation lorsqu’il arrivera, ce qui signifie que le sang oxygéné ne circulera pas dans le corps de la personne durant ce temps.

Le travail d’équipe peut accroître les chances de survie de la personne en arrêt cardiaque. Les secouristes peuvent partager la responsabilité des compressions et se remplacer toutes les deux minutes. Cette pratique réduit la fatigue et permet de donner des compressions de plus grande qualité.

La présence de deux secouristes ou plus sur les lieux limite aussi l’interruption des compressions thoraciques à l’arrivée du DEA. Un secouriste doit commencer la RCR pendant qu’un deuxième secouriste appelle les SMU/9-1-1, obtient le DEA et le prépare à l’utilisation en allumant le dispositif, en appliquant les électrodes sur la poitrine de la personne et en branchant le câble de raccordement, au besoin. Le secouriste qui donne la RCR ne doit pas s’arrêter avant que le DEA soit prêt pour analyser le rythme du coeur de la personne, et que le deuxième secouriste demande à tout le monde de s’éloigner. Pendant l’analyse du DEA, les secouristes doivent inverser les rôles. Le secouriste qui se chargera de donner les compressions devrait placer ses mains juste au-dessus de la poitrine de la personne afin de pouvoir commencer immédiatement les compressions dès que le DEA indique que la décharge électrique a été administrée ou qu’il n’y avait pas lieu d’administrer une décharge. Les secouristes doivent ensuite inverser les rôles chaque fois que le DEA analyse le rythme du coeur de la personne, ce qui se produit
toutes les deux minutes.