Réimplantation réussie

La réimplantation réussie d’un doigt coupé dépend essentiellement de la rapidité de la prise en charge et de la conservation du fragment amputé.

Le pronostic de la greffe dépend de la rapidité d’intervention (idéalement moins de 6 heures) et de la qualité de la conservation du fragment. En cas d’amputation de la pulpe*, la greffe du fragment n’est pas toujours possible. Ce sont les nerfs qui posent le plus de problèmes : 4 à 5 heures sont nécessaires pour réimplanter un pouce. La réussite ne peut être affirmée qu’après plusieurs jours d’attente.

images (1)

Soins à donner

Désinfectez le fragment et entourez-le d’une compresse stérile. Placez l’ensemble dans un sachet en plastique hermétique et posez-le sans attendre dans un second sac hermétique empli de glaçons

*  Pulpe : partie charnue et molle du corps :

Il est important de conserver et préserver le partie du corps du patient qui se détachent. Si la coupe est contaminée par la saleté, il convient de supprimer les matières contaminantes et rincer la partie du corps très doucement. Les membres amputés doivent être enveloppés dans un linge humide et placées dans un sac en plastique scellé, qui est immergé dans l’eau froide (eau glacée, si possible), mais ne devrait pas être placé directement touchés de la glace et ne pas être utilisé de la glace sèche, car cela provoquer des gelures et des blessures à la partie concernée. Remettre au personnel d’urgence et transporté à l’hôpital.

Le fait de garder au froid le membre atteint augmentera sa viabilité pendant environ 18 heures, sinon il ne restera qu’environ 4 à 6 heures pour assurer le succès de la réimplantation.