29 septembre 2016

La méthode ou manœuvre de Heimlich est un geste de premiers secours permettant la libération des voies aériennes chez l’adulte et l’enfant de plus d’un an.

Elle a été faite pour la première fois par le Dr Henry J. Heimlich en 1974 et sert en cas d’obstruction totale des voies aériennes par un corps étranger.

La méthode de Heimlich sert à déloger un objet coincé dans la gorge et qui empêche une personne de respirer. Elle est totalement inefficace si l’air passe, notamment si la personne tousse. Elle est même dans ce cas dangereuse, risquant de mobiliser le corps étranger et de le rendre obstructif, provoquant de ce fait l’asphyxie redoutée. Elle doit donc être réalisée impérativement et exclusivement si un corps étranger inhalé met la victime en état d’asphyxie, c’est-à-dire que la circulation de l’air est totalement interrompue, et qu’elle ne peut plus tousser : aucun son ne doit sortir de la bouche de la victime.

La démarche à suivre lorsque l’on voit un personne consciente (l’adulte et l’enfant de plus d’un an) étouffer est :
1. Reconnaître la situation : contexte — la victime est en train de manger —, comportement de la victime — elle porte brutalement les mains à la gorge, garde la bouche ouverte, n’émet aucun son ni aucune parole, fait des efforts pour respirer, s’agite, puis, si l’on ne fait rien, devient bleue et perd connaissance.
2. Évaluer l’importance de l’étouffement : Demander « Êtes-vous en train d’étouffer ? » ; la personne ne répond pas.
3. Encourager la personne à tousser.
4. En cas d’échec, donner une à cinq tapes dans le dos.
5. En cas d’échec, effectuer cinq compressions abdominales (méthode de Heimlich).
6. Recommencer les étapes 4 à 5 jusqu’à ce que la personne reprenne une respiration spontanée — en général constaté par de la toux, des cris, des pleurs,et par la constatation de l’expulsion du corps étranger — ou tombe inconsciente — il faut alors l’accompagner au sol pour éviter une blessure supplémentaire.

La personne doit être debout ou assise — on la laisse dans la position dans laquelle elle se trouve. La méthode consiste à comprimer les poumons par le bas, la surpression ainsi créée déloge l’objet coincé. Pour cela, on se place derrière la victime, un pied entre les 2 pieds de la victime. On met un poing fermé dos vers le haut dans le creux de l’estomac, au-dessus du nombril et sous les côtes. On place l’autre main par-dessus le poing, et on écarte bien les avant-bras. Puis, on exerce des tractions violentes vers soi et vers le haut, afin de pousser les viscères sous les poumons (mouvements en « J » ou en « virgule »).

Ref: https://www.facebook.com/lacroixrougecamerounaise/posts/636310943212899/

Vous pouvez suivre une formation incluant la méthode de dégagement des voies respiratoire en cliquant ici:  Cours de RCR